François Kalfon

Partager cette page

Gamin, je voulais être cuisinier ou caméraman. Mais quand on a un grand-père engagé à la SFIO (ancêtre du PS) dès sa création, difficile de résister à l’appel de la politique. J’ai fait mes premiers pas militants avec la mobilisation étudiante lycéenne contre la loi Devaquet qui prévoyait la sélection et la mise en concurrence des universités et contre l’instauration du code de la nationalité par Charles Pasqua. 

Depuis, je n’ai jamais cessé de porter le combat d’une gauche populaire, fidèle à ses valeurs. J’ai eu la chance d’exercer plusieurs mandats locaux en tant que conseiller municipal de Melun et conseiller régional d’Île-de-France. Pour moi, l’Europe c’est d’abord un mode de vie : un fils est étudiant en Erasmus, un frère résident allemand et l’autre chypriote… Mais aujourd’hui, l’Europe c’est bien plus : la possibilité d’être enfin maîtres de nos destins au moment où la Russie nous agresse et où les populismes prospèrent.

C’est la raison pour laquelle je souhaite m’engager en faveur d’une Europe plus protectrice. Je m’investirai pour la réindustrialisation verte, les droits des travailleurs et le développement des transports de demain. Je m’attacherai également à combler le fossé entre l’Europe et ses citoyens en menant le combat pour la transparence.

En politique comme dans la vie, j’ai une curiosité sans frontières. J’aime partir en  randonnée sur des routes mythiques (GR20, St Jacques Compostelle etc), traverser l’Europe et admirer la diversité de ses paysages. 



X
Facebook Instagram LinkedIn 

Participez, agissez, aidez-nous à
Réveiller l’Europe!